Appel de candidatures pour les conseils juridictionnels et non juridictionnels

first_imgLes Néo-Écossais qui désirent aider à soutenir et à servir leurs collectivités peuvent présenter leur candidature à l’un des nombreux postes vacants au sein des 160 agences, conseils et commissions de la Province. Le gouvernement provincial a lancé sa campagne de recrutement du printemps aujourd’hui 10 avril pour que les gens soient au courant des possibilités qui s’offrent à eux de jouer différents rôles. « Je tiens à remercier et à applaudir les nombreux Néo-Écossais qui consacrent bénévolement temps et connaissances au profit du bien public, indique Joanne Bernard, ministre du Secteur bénévole. Les agences, conseils et commissions jouent un rôle important dans nos collectivités et j’encourage toutes les personnes intéressées à prendre le temps d’examiner les postes à pourvoir et à poser leur candidature. » Les commissions, agences et conseils juridictionnels, qui ont des fonctions quasi-judiciaires, jouent différents rôles et servent des intérêts divers. Les membres de ces conseils examinent la preuve, formulent des constatations en fait et en droit, et prennent des décisions qui ont une incidence sur la liberté, la sécurité ou les garanties juridiques d’une personne. Pour prendre leurs décisions, ils doivent appliquer des principes juridiques, professionnels et techniques solides. Voici quelques exemples de commissions, d’agences et de conseils : le Conseil sur les pratiques agricoles, le Comité d’examen en vertu du Code criminel, le Comité d’appel sur les frais de scolarité et le Comité d’appel en matière de véhicules automobiles. Les agences, les commissions et les conseils non juridictionnels prennent des décisions ou formulent des recommandations pour le gouvernement sur des questions de finances, de réglementation, d’affaires ou de politiques. Leur travail a des répercussions dans de nombreuses sphères d’activité importantes des Néo-Écossais, y compris les services aux jeunes, l’administration du système de santé et la réglementation professionnelle. Les candidats sont évalués en fonction de leurs compétences et de leurs qualités, tout en tenant compte des besoins de chaque commission, agence ou conseil. Les demandes pour faire partie des commissions, agences et conseils non juridictionnels sont acceptées en tout temps. Elles seront évaluées à compter du 11 mai. La date limite pour présenter une demande pour faire partie des commissions, agences et conseils juridictionnels le 19 mai. Les candidatures reçues seront examinées pour les postes à combler dans l’immédiat et au cours de la prochaine année. Les membres se voient rembourser leurs dépenses et, dans certains cas, reçoivent aussi une faible rémunération pour leurs services. Les personnes qui désirent présenter leur candidature peuvent s’adresser au Bureau du Conseil exécutif au 902-424-4877 ou au numéro sans frais 1-866-206-6844 si elles ont des questions au sujet des postes vacants ou du processus de présentation d’une candidature. Le gouvernement provincial a une politique d’équité en matière d’emploi. Il encourage les personnes autochtones, les Afro-Néo-Écossais, les membres d’autres groupes raciaux visibles, les personnes handicapées et les femmes à présenter leur candidature. Il les invitent aussi à signaler leur appartenance à ces groupes dans leur demande, leur lettre de présentation ou leur curriculum vitæ. Pour obtenir plus d’information sur les profils des postes à pourvoir au sein des conseils, les possibilités actuelles et la façon de présenter une demande, consultez le http://www.novascotia.ca/exec_council/abc/current-opportunities.asp (en anglais seulement).last_img read more

Stocks tumble amid disappointing Chinese data selloff in health tech stocks

TORONTO – North American stock markets sold off Thursday as weak trade data from China raised fresh questions about the pace of growth in the world’s second-largest economy.The declines were also fuelled by a fresh round of disenchantment with formerly high-flying biotech and technology stocks.The S&P/TSX composite index fell 127.58 points to 14,308 as China’s exports fell 6.6 per cent in March from a year earlier, well below analyst expectations of single-digit growth. Imports to China contracted by 11.3 per cent.The Canadian dollar dropped 0.48 of a cent to 91.5 cents US.U.S. markets tumbled while biotechnology companies fell sharply as Biogen Idec, Gilead Sciences and other biotech companies extended a recent slump. After making big gains last year, biotechs have been crushed in recent weeks as they come under pressure to lower prices for their drugs.The Dow Jones industrials plunged 266.96 points to 16,170.22 while a selloff in tech stocks deemed too rich ahead of their first-quarter earnings pushed the Nasdaq 129.79 points lower to 4,054.11. The three per cent drop was the worst since November 2011.“What is interesting is we are still seeing the Nasdaq pulling back more than the others so people are still retrenching out of the real high flyers,” said Colin Cieszynski, senior markets analyst at CMC Canada.“Tech does not look good and is looking like it’s in a major correction.”Facebook dropped 5.2 per cent while Google retreated 4.1 per cent.The S&P 500 index lost 39.09 points at 1,833.09, giving up its gains for the year.The Chinese trade data raised worries the world’s second-biggest economy will have trouble meeting its official target of 7.5 per cent growth this year. It also pushed some analysts to lower already reduced expectations for growth.Barclays lowered its first-quarter gross domestic product forecast to 7.2 per cent year over year from 7.3 per cent.Negative investor sentiment on U.S. markets spread to the TSX where the health care sector gave back 3.35 per cent with Valeant Pharmaceuticals (TSX:VRX) down $5.29 or 3.76 per cent to $135.36 .Canadian tech stocks also helped push the TSX lower with BlackBerry (TSX:BB) down 28 cents to $8.38.Financial stocks were also a major weight, down 1.06 per cent amid reduced earnings expectations for the big U.S. banks. Analysts at Thomson Reuters expect financial sector earnings to decline by 2.8 per cent and revenue to fall by one per cent.The energy sector was 0.13 per cent lower while the sluggish Chinese data helped push the April crude contract on the New York Mercantile Exchange down 20 cents to US$103.40 a barrel.Copper was up a cent to $3.05 a pound. The metal has already fallen 11 per cent this year amid lower expectations for Chinese economic growth. The base metals sector gave up early gains to move down 0.76 per cent.The gold sector dropped about 1.4 per cent while bullion prices headed higher with the June contract up $14.60 to US$1,320.50 an ounce.Shares in Goldcorp Inc. (TSX:G) dropped after it upped its offer for Montreal-based Osisko Mining Corp. (TSX:OSK), in an attempt to trump the gold miner’s friendly deal with Yamana Gold announced last week. Goldcorp said its revised offer values Osisko at $3.6 billion or $7.65 per Osisko share. Goldcorp fell $1 to $26.84 while Osisko edged up three cents to $7.58. by Malcolm Morrison, The Canadian Press Posted Apr 10, 2014 6:28 am MDT AddThis Sharing ButtonsShare to TwitterTwitterShare to FacebookFacebookShare to RedditRedditShare to 電子郵件Email Stocks tumble amid disappointing Chinese data, selloff in health, tech stocks read more